Emily Guedj
Sophrologue à Strasbourg
Sophrologue à Strasbourg

Ton corps, c'est ta maison

Comment prendre soin de son intérieur?

Et oui ! Je pense ne rien t’apprendre en affirmant que ton corps est ton bien le plus précieux. Tu le côtoies tout au long de ta vie. Et pourtant, le connais-tu vraiment ?

Ton corps, ta maison

C’est dans ta maison, à l’intérieur de toi que tu dois te sentir le plus en sécurité, c’est ton intérieur, c’est ton intimité. 
Et j’aime beaucoup cette métaphore. 
Tu peux, par exemple, imaginer que tu construis ta maison, petit à petit, brique par brique, pour au final avoir une maison qui te corresponde. Tu la décores, la nettoies, tu élabores un confort que tu aimes, comme pour ton corps, dont tu prends soin. Tu l’habilles, le chouchoutes, le nourris.

Il n’y a que toi qui puisse t’aimer, et le décider. Personne d’autre. Tu es le seul habitant de ton corps, tu vis ton dans ton corps. 

Le corps

Dans n’importe quel dictionnaire (Ici, le Robert), le corps se définit « comme la partie matérielle d’un être animé, considérée en particulier du point de vue de son anatomie et de son aspect extérieur ». 
    Du Latin corpus, le corps « est pris dans le sens de l’opposition « corps-âme », et désigne non seulement l’organisme vivant, mais aussi le corps inanimé, le cadavre »
    Le corps est donc un élément extérieur, c’est à dire qu’il nous enveloppe. Un peu comme un vêtement que l’on porte toute notre vie, et que nous ne pouvons pas changer. 
    
Pour autant, même si ce corps nous appartient, l’aimer est un long travail. 

L'acceptation de soi

Apprendre à aimer son corps, c'est l’accepter, le chérir. On parle alors d’acceptation de soi. 

Dans cet article, je ne vais pas te donner les clefs pour apprendre à t’accepter, car c'est à toi de les trouver. C’est un travail personnel, unique et que tu dois faire seul. 

Si tu souhaites travailler sur toi et t’accepter, alors tu dois savoir que l’acceptation possède deux domaines de travail:

  • S’accepter et s’aimer physiquement
  • S’accepter en tant que personne, avec ses qualités et ses défauts. 

Cependant, je trouve que cette définition de l’acceptation de soi est discutable.

Il n’y a pas forcément deux domaines à travailler. Car cela voudrait dire qu'il existe deux pistes de réflexion.

Accepter ton physique ne suffit pas. Tu dois pouvoir aimer ce que tu es. Ton physique et ta personne.

    Evidemment, tu ne peux pas tout faire à la fois, mais si tu commences à t’aimer, le reste viendra tout seul. Tu développeras ta confiance et ton estime de toi, simplement parce que tu auras confiance en tes capacités et en ton potentiel. 
Et si tu as confiance, tu auras plus de facilité pour aimer et accepter ton corps et tes pensées. 

Par contre, si tu souhaites apprendre à t’aimer et à t’accepter, tu dois aussi savoir accueillir ce que tu aimes le moins en toi. Tu dois pouvoir assumer tes faiblesses, tes douleurs, tes souffrances, tes doutes, tes mensonges, etc.

Apprendre à s'aimer

Evidemment, je ne suis pas en train de te dire qu’il est facile de s’aimer. Je dirais même que c’est le travail de toute une vie. Travailler sur soi pour oser se connaître, c’est aussi accepter d’être bousculé par le passé, les souvenirs et les peurs. 

    C’est difficile de s’aimer. Mais quand on y arrive on le sait, on le ressent. 

S’aimer, ce n’est pas un idéal, quelque chose d’utopique qu’il est impossible d’atteindre. 
S’aimer, c’est juste oser être soi-même et essayer d’apprendre à se connaître. 
S’aimer c’est avoir le courage de porter sa maison tous les jours et en être fier.

La Sophrologie pour aider à connaître ton corps

La sophrologie est un réel outil pour apprendre à aimer ton corps. Et oui! 

Si tu es arrivé jusqu’ici, j’en déduis que tu souhaites te découvrir et t’accepter, c’est super !

Saches qu’en sophrologie, la respiration et la visualisation sont les maîtres de la méthode. 

La respiration

Elle te permet de te concentrer sur tes ressentis physiques, mentaux et émotionnels. La respiration permet de te calmer si tu es stressé ou angoissé. Elle permet de reconnecter ta pensée et ton corps lorsque tu en ressens le besoin.

    Faire un exercice de respiration avant de dormir par exemple, peut favoriser l’endormissement et la sérénité. Respirer avant un examen pour diminuer le stress. 

La respiration permet d’écouter ton corps et ce que tu ressens, c’est un très bon moyen pour apprendre à accepter tes émotions, tes peurs, tes douleurs. 

C’est selon moi une étape importante si l’on souhaite entamer un travail d’acceptation. Car s’accepter, c’est reconnaitre ce qui nous fait peur. 

La visualisation

La visualisation quant à elle, permet de te rassurer. Parce que oui ! Se découvrir peut être terrifiant. 

Tu peux visualiser des images positives, des souvenirs, ou des situations futures pour te créer ou te remémorer des ressentis agréables à n’importe quel moment de la journée et de la soirée. Tu dois te sentir en sécurité dans ta maison, dans ton corps.

Commence à te sentir en sécurité avec ce que tu penses, N'aie pas honte. 

Ce travail, tu le fais pour toi. C’est ton intimité.
Tu es toi, et fier-e d’être toi. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.